Culture

Muguet, la star du 1er mai

Au détour des rues des villes et villages, peut-être apercevrez-vous ces vendeurs d’un jour des bouquets de muguet plein les bras. Pourquoi cette plante herbacée et vivace de la famille des Liliacées était-elle tant convoitée en ce 1er mai ? Porte-bonheur d’un jour, symbole de retour du printemps ou de pureté, les clochettes blanches de cette plante sont prêtes à vous dévoiler toute leur histoire.

Cette fleur d’origine nipponne peuple désormais de nombreuses zones tempérées de l’hémisphère nord. Mis à part le pourtour méditerranéen, le muguet se retrouve dans les bois et sous-bois de l’hexagone. Certains jardins dévoilent même fièrement leurs brins de muguet une fois le mois de mai commencé lorsque les premières fleurs apparaissent. Au fil de l’Histoire, le muguet, aussi appelé lis des vallées, fit l’objet de toutes les légendes.

Une Histoire de faits, clochettes

Les légendes entourant le muguet ont commencé dès la mythologie grecque. Apollon, dieu de la musique et du chant, de la beauté masculine et de la lumière solaire, aurait lui-même créé cette fleur pour que ses neuf nymphes aux pieds nus puissent marcher sur un doux tapis parfumé.

Pour les chrétiens, la légende raconte l’histoire de Saint-Léonard. Le Saint, réfugié dans une forêt, dut faire face à un dragon. Heureux vainqueur de l’affrontement, on dit que les gouttes de son sang versées pendant la bataille donnèrent naissance aux premiers pieds de muguet. Cette légende expliquerait le caractère porte-bonheur de cette plante. Chez les Celtes, le muguet était déjà synonyme de chance. La floraison de ce-dernier signifiait le retour du printemps et l’abondance de la nature.

UNGRI-GRIÀGRELOT

Partons au Moyen-Âge où le mois de mai était le mois des mariages, appelés alors accordailles. Il était alors coutumier d’accrocher un brin de muguet sur la porte de la promise. La blancheur des clochettes faisait référence à la pureté de cette dernière.

La tradition d’offrir un brin de muguet les premiers mai remonte, quant à elle, à la Renaissance. À cette époque, on offrait du muguet pour chasser les difficultés de l’hiver. Le 1er mai 1560, alors que le Roi Charles IX était de passage dans la Drôme, il se vît offrir cette fleur au parfum suave et légèrement musqué. Charmé, il décida de perpétuer cette tradition en offrant, tous les premiers mai aux dames de la cour, un brin de muguet en guise de porte-bonheur. Au XXème siècle, cette tradition donna lieu à de grandes fêtes populaires autour de la cueillette du lis des vallées.

Enfin, le muguet est aujourd’hui associé à la Fête du Travail.

Que vous souhaitiez offrir du muguet à une personne pour lui porter chance, lui souhaiter du bonheur ou lui adresser vos vœux de félicité éternelle (ça c’est seulement si votre brin de bouquet comporte 13 clochettes) ou si vous vous offrez vous-même votre brin car vous en appréciez l’odeur, aujourd’hui est la journée parfaite pour en trouver à tous les coins de rue !

Retour