Social

Habitat inclusif : vivre chez soi sans être seul

Les personnes âgées et les personnes en situation de handicap ont depuis quelques années de nouvelles options pour vivre de manière à la fois autonome et collective, grâce à l’habitat inclusif, un véritable projet de société.

La population tourangelle vieillit ! Et même plus vite que le reste de la population française. En 2021, 21,4% de la population d’Indre-et-Loire était âgée de plus de 65 ans en 2021 (dont 63 000 personnes de plus de 75 ans). On estime à 25% cette proportion des 65 ans et plus en 2031.

Comment accompagner les séniors au quotidien, pour leur garantir des conditions de vie adaptées à leurs besoins et leurs envies ? C’est la question à laquelle répondent chaque jour le Département, les services d’aides à la personne et les associations impliquées auprès des populations âgées. Or, une envie revient souvent : celle de rester chez soi, alors même que les besoins d’aides diverses et variées se font tout de même sentir. Une envie tout aussi présente chez les personnes en situation de handicap qu’elles soient jeunes ou vieillissantes.

Depuis quelques années, des projets innovants ont donc fait leur apparition pour conjuguer entraide et autonomie sous le nom d’habitat inclusif. Nadège Arnault Vice-présidente du Conseil départemental en charge du vieillissement nous résume la philosophie de ce type de projet : « Le souhait des habitants est souvent de rester chez eux, de ne pas intégrer des établissements spécialisés quand leur santé le permet. L’habitat inclusif propose donc une alternative, à mi-chemin entre la vie à domicile et le collectif. Souvent proches des centres-villes et des services, ces habitations permettent de rompre l’isolement des personnes âgées ou handicapées, car chacun vit chez soi, mais partage aussi des temps de vie collective ».

Odette, habitante du Relais Sepia de Savigné-sur-Lathan, témoigne de cette vie « chacun chez soi » rythmée par des apéritifs, des séances de kiné et des animations partagées avec les occupants des cinq maisons du relais :

Encourager l'habitat inclusif

La Touraine est déjà bien engagée dans le développement de l’habitat inclusif avec 241 logements existant et 188 en projet. Pour autant au regard des enjeux, et particulièrement celui du vieillissement de la population, de nouvelles structures doivent être déployées pour répondre aux besoins.

Pour accompagner ce déploiement, le Département, en plus de son investissement dans la construction des projets, s’est engagé à mettre en œuvre l’Aide à la Vie Partagée. Cette nouvelle aide individuelle destinée à tout résident dont le bailleur ou l’association aura passé une convention avec la collectivité servira à financer le projet de vie sociale mis en œuvre dans l’habitat inclusif.

UNCHEZ-SOIETUNEVIESOCIALEPARTAGÉS

c’est la mission que l’habitat inclusif remplit, pour le plus grand bonheur des habitants concernés, personnes âgées ou en situation de handicap.

par

Retour